Le Palais de Tokyo et Orange

Imaginé par Orange et le Palais de Tokyo, le concours PUSHYOURART est né de leur volonté commune d’encourager l’intégration des nouvelles technologies dans le processus de création artistique.

Palais de Tokyo

Palais de Tokyo

Effervescent, enjoué, aventureux, le Palais de Tokyo, créé il y a dix ans, réveillait Paris : anti-musée par excellence, friche rebelle dans le 16e arrondissement, "palais" décalé et ambitieux, lieu d'échanges et de surprises, il fut le pionnier d'un mouvement de réconciliation entre la ville-lumière et l'art contemporain. Son modèle puis sa programmation ont fait école bien au-delà des frontières françaises, aussi bien dans le cercle des spécialistes que parmi les amateurs.

Fort de ces années de succès, le Palais de Tokyo est devenu en 2012 l'un des plus grands sites dédiés à la création contemporaine en Europe, sa superficie passant de 8 000m2 a 22 000m2. Le succès de sa réouverture, son esprit d'aventure et ses nouveaux espaces mis au service des artistes, de leurs gestes et de leurs regards augmentent notre capacité à percevoir, à imaginer et à ouvrir des voies nouvelles.

Aujourd'hui, l'extension de son territoire et de son projet donne au Palais de Tokyo l'occasion de repenser le rôle de l'institution culturelle face à l'accélération permanente de nos vies. Il devient le lieu de la rencontre avec l'art de notre temps. Un lieu où l'on ne travaille pas sur l'art mais avec l'art, et où celui-ci nous transforme.

Orange

Orange

Orange, partenaire numérique de la culture, renforce son engagement en soutenant les jeunes artistes de la création 3D relief.

Depuis plusieurs années, Orange met en œuvre des projets qui associent la culture et l’innovation technologique. Par sa capacité à mettre le numérique au service du culturel et à promouvoir de nouveaux usages, Orange s’engage pour développer des créations artistiques s’appuyant sur des compétences technologiques. Orange investit ainsi la création en mettant en relation les artistes et les chercheurs de ses Orange Labs, avec la certitude que l’activité artistique est un puissant levier pour comprendre les enjeux et préfigurer les technologies et les usages de  demain. Cette année, Orange permet aux artistes d’explorer les potentialités créatives de la 3D relief, permettant au public de  découvrir une nouvelle facette de cette technologie.

Orange, partenaire fondateur du nouveau Palais de Tokyo, imagine avec celui-ci  ce concours, s’inscrivant ainsi dans sa vocation de grand partenaire d’institutions prestigieuses telles que le Château de Versailles, la  Cité de l’Architecture et du Patrimoine, le musée du Quai Branly, le futur Louvre à Lens, ou encore Marseille Provence 2013.

pour en savoir plus : www.orange.com/culture